Habitation Rasquain - Grégoire

Description du projet

La maison se développe suivant la pente du terrain sur deux niveaux partiellement enterrés privilégiant les pièces de vie positionnées vers la lumière et la vue et en plaçant les pièces techniques contre terre. La forte déclivité permet également d’installer toutes les chambres en sous-sol en permettant un éclairage naturel et une vue dégagée. Le bâtiment ne sera pas perceptible depuis les différents côteaux qui bordent la ville car sa volumétrie épouse parfaitement le relief du sol.

 

L'idée est de construire une volumétrie très simple à toiture plate afin de diminuer le gabarit au maximum et disparaître derrière le mur d’enceinte de la parcelle. Cette volumétrie discrète permet à l’observateur ordinaire qui évolue sur le domaine public de garder un contact avec la nature et la richesse de nos coteaux très escarpés. En descendant le chemin des Chapelles la vue vers la vallée est préservée, il n’y a pas de bâti continu qui crée un obstacle vers la vallée de la Meuse.
L’habitation et le car-port s’organisent autour de 3 volumétries à toitures plates à des hauteurs différentes qui créent un jeu de volume rappelant l’architecture des maisons voisines . En effet, les fonctions sont ainsi beaucoup plus lisibles et l’architecture plus riche.
La toiture plate du car-port est implantée plus bas que le volume principal de manière à créer une transition avec le volume du garage de la maison voisine, mais également, pour conserver des vues vers l’arrière de la parcelle grâce à la finesse de la structure du toit.

 

Dans un soucis d’intégration maximum, les façades sont réalisées en briques de terre cuite à pose collée de teinte gris/brun foncé. Ces briques possèdent une teinte permettant une bonne intégration dans la rue dont les constructions les plus proches sont toutes constituées de briques. Le plafond et les rives du car-port sont bardés de panneaux lisses type «Trespa» de couleur noire. Les toitures seront ensuite végétalisées de manière à répondre au cadre verdoyant du quartier. Les toitures végétales permettent au volume d’être pratiquement imperceptible en descendant le chemin des chapelles car le fondu avec l’arrière-plan sera presque total.

 

Il s'agit d'une habitation basse énergie, cette option se caractérise par des gestes très simples:
- Grandes baies vitrées afin de profiter au maximum de cet apport calorifique gratuit, en partant du principe qu’une calorie économisée est une calorie à ne pas produire;
- L’isolation très performante (ainsi qu'une excellente étanchéité du bâtiment).
- L’utilisation d’une pompe à chaleur ainsi qu’une ventilation double flux.

Infos

Habitation basse énergie située sur les hauteurs de Huy.

Types de projets

Dates des projets